Linceul de Turin : pourquoi la datation au carbone 14 serait invalide

Aleteia : La datation au carbone 14, effectuée en 1988, situait l'origine du linceul entre 1260 et 1390. Un véritable coup de tonnerre à l'époque, mettant à bas la thèse de l'authenticité du linceul. Où en-est on aujourd'hui ? Pourquoi une nouvelle datation, grâce aux progrès scientifiques, n'est-elle pas effectuée pour trancher une fois pour toutes cette question ?

http://fr.aleteia.org